Derniers Posts

TALLINN : Comment générer du business additionnel en agences grâce à Facebook et aux réseaux sociaux

2011 : Comment générer du business additionnel en agences grâce à Facebook et aux réseaux sociaux ? Les chiffres font réfléchir : Facebook regroupe 20 millions d’utilisateurs français, Twitter 107 millions dans le monde, et YouTube attire 2,7 millions de visiteurs par jour en France. Difficile de passer à côté de ces gigantesques réservoirs d’internautes qui font concurrence à Google. Mais comment appréhender le modèle ?

Le séminaire de l’Association, qui a eu lieu à Tallinn du 24 au 27 juin 2011, a donné des clés pour mieux appréhender les réseaux sociaux.


Comment générer du business additionnel en agences grâce à Facebook et aux réseaux sociaux ?

Les chiffres font réfléchir : Facebook regroupe 20 millions d’utilisateurs français, Twitter 107 millions dans le monde, et YouTube attire 2,7 millions de visiteurs par jour en France.


Difficile de passer à côté de ces gigantesques réservoirs d’internautes qui font concurrence à Google. Mais comment appréhender le modèle ?


Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 67% français utilisent internet au moment de préparer leurs vacances et seulement 21% ont recours aux guides touristiques papier.


Or, Internet est devenu un immense réseau contributif et participatif.


« L’avenir du commerce, c’est l’expertise et la compétence, que l’on peut mettre plus en avant sur Facebook », estime Christophe Léon, président de Pure Agency. De son côté, Christine Mercier, directrice de Synodiance, pense que les réseaux sociaux, Facebook en tête, servent davantage à solliciter l’internaute qu’à lui vendre quelque chose. « Le but est surtout de recruter des fans sur sa page et d’améliorer le référencement de son site. »


Selon elle, 25% de la fréquentation des sites proviennent de Facebook. L’agent de voyages peut donc créer une page pour son entreprise, gratuitement, en l’animant régulièrement, sans être intrusif.


« L’internaute cherche la considération et l’attention », rappelle-t-elle. Elle préconise de faire partager ses coups de cœur de destinations, de raconter des voyages et de proposer des offres commerciales spécifiques.


Quand on aura dit que le "bouche à oreille" et l'opinion des amis et leurs conseils pèsent pour 90% dans leur décision, la messe est dite. En effet, 74% des internautes font confiance aux sites tels Tripadvisor ou Google. Sans compter Facebook qui comptera bientôt... 700 millions de membres à travers le monde.


Ajoutez-y les 200 millions de Twitter et vous aurez une idée plus précise du poids des réseaux.


Conclusion de Christine Gilbert-Mercier, directrice de clientèle Pôle E-Tourisme/International de Synodiance, agence de création de trafic sur Internet : "Les marques doivent se sociabiliser et être présentes sur les réseaux sociaux."

Un quart des internautes surfent via leur mobile


Le canal du mobile doit être aussi considéré, car un quart des internautes surfent sur les réseaux sociaux via leur téléphone, et Facebook est l’application la plu téléchargée sur l’iPhone. Des applis comme Facebook Deals permettent d’envoyer des informations géolocalisées à l’internaute, à sa demande, et de l’attirer dans le point de vente physique.


En outre, il est possible de créer des modules publicitaires sur Facebook, en ciblant très précisément les profils de prospects (âge, statut, ville, centres d’intérêt, etc.). L’opération coûte de 0,27 € à 0,43 € le clic, et permet d’augmenter le flux de visites. Ces nouvelles façons de communiquer induisent de nouveaux métiers en entreprise.


Le community manager est censé gérer la e-réputation de l’entreprise, faire de la veille, modérer les avis et mesurer le retour sur investissement des différentes actions. « Suivant la taille de l’entreprise, il peut même faire office de chef d’orchestre », constate Marie Allantaz, de l’Escaet.


Enfin, juridiquement, Facebook détient une licence d’utilisation du contenu, valable pendant l’ouverture d’un compte. La liberté d’expression est de mise, mais attention à la diffamation, condamnée par les tribunaux.

Invité d'honneur : Christine Gilbert-Mercier, directrice de clientèle Pôle E-Tourisme/International de Synodiance.

Intervenants :

Georges Rudas : Amadeus France David Tucker : Travel Port Stéphane Excoffon : Sabre France Christine Meunier : Synodiance Christophe Léon : Pure agency Malika Lanhait : Avocat Grégory Reibenberg : Groupama Voyages Marie Poulain : ESCAET

> Voir le clip vidéo de la convention