© 2016 created with crmtourisme.com

  • Black Facebook Icon

contact@LStourisme.com | Tel: 0 825 826 023

Evènements

La désintermédiation en B to C, un danger pour la distribution classique ?

 

 

Le Legal Collège de Challenge Tourisme , présidé par Malika LAHNAIT, avocat d’affaires, a organisé le mercredi 8 juillet 2014, un  dîner débat consacré à un sujet d'actualité : La Désintermédiation.


Après avoir appréhendé les enjeux de la désintermédiation sous l’angle « B to B » lors de notre précédent dîner-débat le 19 mars dernier, il convient désormais d’aborder cette thématique sous l’angle « B to C ». Le Client doit en effet être placé au centre de nos réflexions.

La désintermédiation en B to C est-elle appelée à une forte croissance, quête du meilleur prix obligeant, ou bien ne serait-ce qu’un feu de paille une fois que les internautes auront pris conscience de ses inconvénients éventuels.

Quelles sont les difficultés juridiques qu’il faudra surmonter ?

Qu’en est-il de la garantie de représentation des fonds ?  

Le client dispose-t-il d’un quelconque recours en cas de défaillance du réceptif étranger ?

 

Les sites de désintermédiation ne sont-ils pas en fait que des intermédiaires d’un nouveau genre créés pour satisfaire les velléités d’émancipation des internautes ?

Pour nous éclairer sur ces sujets, Mr Eric LA BONNARDIERE, fondateur d’EVANEOS nous a fait partager son expérience.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts
Please reload